Sélectionner une page

Vous prévoyez prochainement de construire votre maison ? Alors, privilégiez un professionnel qualifié et expérimenté qui pourra mener à bien votre projet immobilier.

D’ailleurs, vous avez plusieurs options pour le choix de l’intervenant en charge de la construction de votre maison. Ainsi, vous pouvez confier votre projet à un architecte, à un constructeur de maison individuelle ou à un maître d’œuvre.

Chacun d’eux a bien évidemment leurs avantages et leurs inconvénients. Du coup, vers qui se tourner pour construire sa maison neuve ? Éléments de réponse.

Faire appel à un constructeur de maison individuelle pour son projet immobilier

Pourquoi se confier à un constructeur de maison individuelle ?

Choisir un constructeur de maison individuelle (CMI) pour la réalisation de son projet immobilier, c’est miser sur la simplicité. En effet, il s’occupe de la construction de A à Z et vous fait bénéficier d’un encadrement complet.

Et ce, de l’établissement du contrat de construction de maison individuelle (CCMI) à l’exécution des travaux (organisation et direction du chantier, du début à la fin), en passant par l’accomplissement des démarches administratives nécessaires.

Autre grand avantage du CMI : le tarif. Effectivement, cette solution est le plus souvent peu onéreuse. Compétitif, ferme et définitif, le prix de construction n’est généralement pas modifiable, peu importe la raison. En fait, le coût de construction est connu dès la signature de la CCMI. Il en va de même du délai de livraison et des pénalités en cas de retard dans la réalisation des travaux.

En outre, un CMI assure le bon déroulement de vos travaux dans le respect des dispositions légales qui s’imposent. Et pour cause, il souscrit en principe à une assurance professionnelle ou solliciter la caution d’un établissement financier.

Le CCMI précise d’ailleurs les garanties fournies par le constructeur. À savoir la garantie de qualité, la garantie de parfait achèvement, la garantie des dommages et la garantie de remboursement.

Les inconvénients de cette option

D’une manière générale, le constructeur vous propose un large choix de maisons individuelles dans son catalogue. De fait, en standardisant les maisons, il peut rationaliser et optimiser les charges encourues dans le cadre de la construction de la maison.

Toutefois, si vous avez toute liberté pour le choix du modèle de la maison de vos rêves, vous n’avez aucun mot à dire sur :

  • Les éléments qui composent la maison
  • Les matériaux et équipements utilisés par le constructeur
  • Les artisans qui interviennent sur le chantier

Par ailleurs, comme vous choisissez votre maison sur catalogue, vous ne pouvez en aucune façon modifier les structures de la construction. Néanmoins, dans certains cas, il vous est tout à fait possible d’effectuer des modifications sur les plans intérieurs.

En tout cas, retenez bien que pour toute modification à réaliser, le prix de la construction fera l’objet de lourdes augmentations.

Autre inconvénient de cette option : l’impossibilité de suivre l’avancement du chantier. En effet, vous avez impérativement besoin de l’autorisation du CMI qui peut parfaitement bien refuser votre demande.

Et même s’il accepte, vous n’avez pas la possibilité d’intervenir directement auprès des artisans et encore moins leur faire part de vos remarques.

Comment bien choisir son prestataire ?

Choisir le bon intervenant se révèle essentiel pour vous garantir une prestation de qualité. C’est pourquoi il convient de prendre en compte certains points lorsque vous cherchez un CMI :

  • Fiabilité (expertise, expérience…) et notoriété du constructeur
  • Excellence de la prestation et du rapport qualité-prix
  • Satisfaction client
  • Délais de livraison proposés

Passer par un maître d’œuvre pour construire sa maison neuve

Faire intervenir un maître d’œuvre pour son projet immobilier : que des avantages !

Contrairement à un CMI, le maître d’œuvre vous permet de :

  • Disposer d’une maison sur mesure
  • Rester ACTEUR de votre projet de construction immobilière
  • Choisir les matériaux et équipements utilisés pour la construction
  • Sélectionner les intervenants
  • Suivre l’évolution des travaux et accéder à tout moment au chantier
  • Effectuer d’éventuelles modifications apportées au projet en cours de chantier (mais facturées)

Mieux encore, le maître d’œuvre vous accompagne dans le choix des entreprises en charge des travaux. Il vous oriente ainsi vers des artisans locaux, fiables et compétents avec lesquels il a l’habitude de travailler.

Mais, il vous aide également dans d’autres étapes du processus : conception du projet de construction, établissement des plans, coordination des travaux… Cela, en prenant en considération vos besoins et envies ainsi qu’en tenant compte des éléments spécifiques à votre situation (PLU, terrain…). Par ailleurs, en faisant appel à un maître d’œuvre, vous pouvez compter sur une transparence au niveau des tarifs.

De fait, vous aurez à votre disposition le devis détaillé de chaque professionnel par corps de métier. Il vous appartient ensuite de choisir le professionnel qui se chargera de vos travaux. À noter que vous pouvez régler les prix des prestations au fur et à mesure de l’avancement du chantier.

Quels sont les inconvénients de cette solution ?

Engager un maître d’œuvre pour son projet immobilier n’est évidemment pas exempt d’inconvénients. Effectivement, par rapport au constructeur, ce professionnel a des honoraires plutôt élevés.

De plus, il ne présente que très peu de garanties. En outre, si le CCMI est règlementé (loi n° 90-1129 du 19 décembre 1990), le contrat de maîtrise d’œuvre ne l’est pas. Raison pour laquelle il importe de choisir le bon maître d’œuvre. Dans cette optique, misez alors sur un professionnel qui :

  • Dispose d’un savoir-faire indéniable dans le domaine
  • Justifie d’une grande et longue expérience en matière de maîtrise d’œuvre
  • Bénéficie d’une bonne renommée
  • Fait preuve de professionnalisme

Travailler avec un architecte pour la construction de sa maison

Si votre projet de construction dépasse les 150 m², vous êtes dans l’obligation de solliciter les services d’un architecte pour la réalisation des plans.

Mais, au-delà de cette fonction, il peut également assumer le rôle de maître d’œuvre du chantier. Gage de transparence, il vous promet dès lors des conseils avisés et un projet entièrement personnalisé.

Attention ! À la différence d’un simple maître d’œuvre, l’architecte doit détenir un diplôme reconnu par l’État (DESA ou DPLG). Il doit aussi être inscrit à l’Ordre des Architectes.

.