Sélectionner une page

MT : Attestation hébergement : Indispensable pour avoir le visa

MD : Attestation hébergement : Au moment de faire une demande de visa pour la France, certains documents sont à prévoir.

Si vous êtes un citoyen d’un Etat tiers à l’UE, de la Suisse ou de l’Espace Economique Européen, sachez que si vous voulez faire un séjour d’une courte durée en France, vous devez faire une demande de visa de court séjour ! Il autorise les ressortissants étrangers à y voyager durant une période inférieure à 3 mois.

Où effectuer une demande de visa pour la France ?

Votre demande de visa doit être faite auprès de l’ambassade ou du consulat de France de l’Etat où vous vous situez. Lors du traitement, vous devez effectuer une demande de rendez-vous. Il faut préciser toutefois que la prise de rendez-vous ou le dépôt du dossier peut être donné à des prestataires de services externes comme TLS ou VFS Global.

La première étape sera de faire la demande auprès de France-visas.gouv.fr. L’assistant visa vous aidera dans vos démarches. Ensuite, vous devez ouvrir un compte personnel afin d’en savoir plus sur les modalités de dépôt de dossier. Et vous pouvez effectuer un suivi de votre dossier en ligne.

Si vous désirez aller dans plusieurs pays de l’Espace Schengen, vous pouvez demander un visa auprès du pays de destination principale du voyage ou auprès de l’Etat identifié comme le point d’entrée du ressortissant.

Que faire si on se déplace dans les départements ou régions d’Outre-mer ?

Les départements ou régions d’Outre-Mer comme la Guyane, ou la Martinique, ne font pas forcément partie du territoire européen de la France. Pourtant si un ressortissant étranger est détenteur d’un visa de court séjour type Schengen, il ne peut pas entrer dans les DOM-TOM. Et si vous vous voyez remettre un visa de court séjour précis à destination d’un DOM-TOM, vous ne pouvez pas accéder à l’espace Schengen.

Se rendre dans l’Espace Schengen et un DOM-TOM

Si vous souhaitez voyager un peu partout en Europe, et dans les régions d’Outre-Mer, il est impératif de demander deux demandes de visa différents. Soit vous pouvez effectuer la démarche en même temps auprès de votre consulat, soit auprès de votre consulat pour une première demande et un second visa auprès de la préfecture de votre lieu de séjour en France métropolitaine ou dans un département DOM-TOM.

Les papiers dont vous aurez besoin pour vos démarches

Les délais de traitement d’un visa court séjour dépendra surtout de la période de l’année et des ambassades. Généralement, il faut s’y prendre 3 mois à l’avance avant la date voulue d’arrivée en France. Parmi les documents requis, il y a :

  • Le passeport délivré depuis moins de 10 ans ;
  • Le passeport ayant une durée de validité d’au moins 3 mois supérieure à la date prévue ;
  • Le formulaire cerfa 14076*02 ;
  • 3 photos d’identité ;
  • La preuve de fonds suffisants ;
  • L’attestation hebergement pour un séjour touristique, familial, un transit, un stage ou des voyages d’affaires ; (Vous devez télécharger attestation d’hébergement)
  • Une garantie de rapatriement ;
  • La souscription à une assurance.

Il est important de noter que des frais de dossier ou de droits de visa sont demandés lors du dépôt de la demande. Généralement, ils peuvent changer de 35 à 60 euro en fonction de la nationalité du demandeur. Si la demande de visa est refusée, il n’y aura aucun remboursement des frais.

La validité de votre visa en France et ailleurs

La validité territoriale du visa en France est indiquée sur la vignette. Dès lors qu’elle porte le signe « valable pour la France sauf TCOM », alors vous pouvez vous rendre jusqu’à Saint-Pierre-et-Miguelon ou la Guadeloupe et la Martinique. Si la vignette porte la mention DFA alors vous ne pouvez vous rendre dans les DOM. S’il est fait mention d’un seul département, vous ne pouvez pas voyager ailleurs.