Sélectionner une page

Contracter un prêt s’avère particulièrement nécessaire lorsqu’il s’agit du domaine de l’immobilier. En effet, les projets qui s’y rapportent engendrent souvent des frais considérables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, il existe aujourd’hui une forte demande de crédit immobilier.

Toutefois, choisir le prêt qui convient le mieux aux besoins de chacun peut être quelquefois déroutant. Et pour cause, il y a tellement d’options à considérer : taux d’intérêt, durée du prêt, périodes de blocage, pénalités et autres particularités.

Heureusement, les comparateurs en ligne constituent un portail de comparaison impartial pour faciliter le processus de recherche. Ils vous permettent d’analyser diverses offres de prêts disponibles sur le marché en fonction des données clés que vous fournissez. Sur la base de ces détails, ils vous fourniront les meilleures options.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Un crédit immobilier est un prêt octroyé par une banque ou une institution financière. Il est destiné à l’achat, à la construction, au refinancement ou à la rénovation d’une maison. En règle générale, un prêt immobilier est consenti pour une durée de 20 à 30 ans, avec des montants de remboursement réguliers. La plupart du temps, le paiement se fait mensuellement, mais peut être plus ou moins fréquent.

En outre, il existe de nombreux types de prêts immobiliers en fonction du profil de l’emprunteur. À savoir :

  • Premier acheteur ;
  • Propriétaire occupant ;
  • Prêt à la construction ;
  • Prêt relais ;
  • Prêt pour investissement locatif ;
  • Prêt pour refinancement immobilier.

Il en est de même pour le type de taux d’intérêt :

  • Taux variable ;
  • Taux fixe ;
  • Paiement fractionné ou différé.

Étant donné les prix de l’immobilier en France, contracter un prêt est, de manière réaliste, le moyen le plus utilisé par la majorité des personnes pour faire une nouvelle acquisition. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le prêt est garanti contre votre propriété.

Par conséquent, si vous êtes incapable de continuer à rembourser votre crédit, l’organisme financier peut éventuellement vous demander de vendre votre bien immobilier pour régler la dette.

Comment fonctionnent les comparateurs en ligne ?

Les comparateurs de crédit immobilier en ligne présentent une simulation plus précise du coût total du prêt par an. Le taux de comparaison comprend généralement le taux d’intérêt, les remboursements requis par mois, ainsi que la plupart des frais et charges initiaux et courants.

Cela vous serait utile pour identifier le coût réel que votre prêt vous demandera. Ils prennent également en compte les prêts avec un taux de lancement inférieur qui reviennent à un taux d’intérêt différent après une période donnée.

Cependant, le taux de comparaison doit être utilisé uniquement à titre indicatif pour comparer des produits similaires.

De même, il ne calcule pas tous les coûts possibles d’un prêt, notamment les frais qui ne s’appliquent pas à tous les emprunteurs tels que les frais de résiliation pour les prêts à taux fixe, les frais de retard de paiement, les frais de courtage éventuels ou les frais liés à la garantie. Il n’inclut pas non plus les charges externes, dont les frais de transfert de propriété.

Les comparateurs en ligne font-ils une grande différence ?

Dans de nombreux cas, ils peuvent s’avérer extrêmement utiles. En effet, ils vous permettent de révéler une différence de coûts considérable entre deux prêts ayant le même taux d’intérêt annoncé. Si vous ne teniez compte que des taux d’intérêt, vous pourriez penser que ces deux prêts coûteraient le même prix.

Vous pourriez même jeter un coup d’œil sur certains des frais énumérés et penser que tout se ressemble au fil du temps. Cependant, les comparateurs en ligne révèlent une tout autre histoire : un prêt peut en réalité coûter beaucoup plus cher qu’un autre.

D’une part, l’un des deux prêts peut offrir différentes fonctionnalités, telles qu’une compensation bancaire, les pénalités de rachat anticipé, la portabilité du prêt ou des calendriers de remboursement flexibles.

De l’autre part, choisir le meilleur prêt possible pour votre situation pourra vous permettre d’économiser des milliers d’euros en paiements d’intérêts et en frais au fil des ans. Ainsi, vérifier le taux de comparaison peut vous aider à choisir un prêt dont le coût annuel global est abordable.

Comment comparer les prêts immobiliers ?

Lorsque vous recherchez une bonne affaire pour un prêt immobilier, c’est le taux d’intérêt compte le plus. Un prêt immobilier est une dette à long terme. De ce fait, même une petite différence d’intérêts s’accumule avec le temps. De plus, les crédits immobiliers viennent avec différentes options et caractéristiques.

Celles-ci peuvent offrir une flexibilité ou vous permettre de rembourser votre prêt plus rapidement. Certaines options peuvent vous coûter plus cher, alors assurez-vous qu’elles en valent la peine.

À l’heure actuelle, de nombreux sites internet comparent et évaluent de nombreuses offres de crédit afin de vous fournir une certitude et une assurance. Il en est ainsi de Empruntis, Helloprêt, etc.

Grâce à la liste de contrôle bien fournie et aux évaluations complètes et optimales des crédits immobiliers, vous avez tout ce dont vous avez besoin pour comparer et trouver celui qui vous conviendra le mieux.

Quelques conseils utiles pour votre recherche

Avec le montant que vous pouvez emprunter, comparez les offres de crédit d’au moins deux organismes prêteurs différents. Vérifiez les taux d’intérêt du prêt, les frais et les caractéristiques pour obtenir le meilleur prêt pour vous.

Les sites de comparaison peuvent être utiles, mais ce sont des entreprises qui peuvent gagner de l’argent grâce aux liens promus. De ce fait, ils peuvent ne pas couvrir toutes vos options. Ainsi, vous devez vérifier attentivement ce qui suit lorsque vous utilisez les comparateurs en ligne :

  • Le taux d’intérêt (par an) : taux d’intérêt annoncé par l’institution financière ;
  • Le taux de comparaison (par an) : un chiffre unique du coût du prêt, incluant le taux d’intérêt et la plupart des frais supplémentaires ;
  • Le remboursement mensuel : combien vous devrez payer chaque mois sur un prêt ;
  • Le frais de demande : paiement unique lors du démarrage d’un prêt (également appelé frais d’établissement) ;
  • Les frais courants : montants facturés tous les mois ou tous les ans pour l’administration d’un prêt (frais de service ou d’administration) ;
  • La durée du prêt : la date d’échéance ;
  • Les fonctionnalités de prêt : telles que le compte compensé, retraité ou marge de crédit, et leurs frais (par exemple pour retirer de l’argent)