Sélectionner une page

D’après l’Association française des sociétés financières (ASF), le volume de crédits à la consommation a connu un net fléchissement (-7,4 %) en juin 2019. Quoi qu’il en soit, le prêt conso constitue une alternative intéressante pour le financement de ses projets.

Et ce, qu’il s’agisse d’un achat de biens (véhicules, électroménagers, high-tech…) ou de services (voyage, travaux…), affectés ou non. Vous souhaitez bénéficier d’un tel crédit pour la concrétisation de votre projet personnel ?

Découvrez alors dans les lignes suivantes comment souscrire à un crédit à la consommation.

Vérifier son éligibilité au crédit à la consommation

Avant toute chose, il convient de savoir que le crédit à la consommation n’est pas accessible à tout le monde. En effet, les organismes de prêt s’adressent uniquement aux personnes qui remplissent les conditions suivantes :

  • Être majeur (avoir au moins 18 ans)
  • Avoir des revenus stables
  • Résider en France métropolitaine

Plus important encore, le souscripteur ne doit en aucun cas faire l’objet d’une inscription au fichier national des incidents de remboursement de crédit aux particuliers (FICP) de la Banque de France. Ce critère vise notamment à protéger le consommateur contre les cas de surendettement.

Outre ces conditions d’éligibilité, les établissements de crédit peuvent également définir d’autres critères pour pouvoir accéder au crédit conso. Il en est ainsi de la capacité d’épargne, la situation familiale ou encore l’ancienneté au travail.

À noter que pour prévenir les risques de surendettement, les organismes de prêt établissent généralement un taux d’endettement maximum de 33 %.

Déterminer sa capacité d’emprunt

Une fois votre éligibilité au crédit à la consommation confirmée, il importe ensuite de fixer votre capacité d’emprunt. Cela, afin d’avoir une idée du taux auquel il est possible d’emprunter et des échéances si le crédit est autorisé.

Mais, la connaissance de votre capacité d’emprunt permet aussi de déterminer votre capacité d’achat. Autrement dit, la somme maximale que vous avez la possibilité d’investir dans votre projet.

Bon à savoir

Pour définir sa capacité d’emprunt, il suffit en général de procéder à une simulation en ligne. Vous pouvez dans ce cas passer par les sites spécialisés ou bien par le site internet de votre banque.

Choisir le type de crédit à la consommation adapté à son projet

Il existe aujourd’hui différents types de crédit à la consommation. Bien évidemment, il est vivement conseillé de sélectionner le prêt conso le plus adapté à ses besoins et ses attentes. En fonction de votre projet et de votre situation personnelle, vous avez donc le choix entre les options suivantes.

Le prêt personnel

Le prêt personnel est un crédit non affecté sans justificatif pouvant atteindre jusqu’à 75 000 €. En d’autres termes, le bénéficiaire peut librement utiliser la somme d’argent qui lui est attribuée.

De plus, aucun justificatif n’est à présenter. Accordé sur 3 mois à 7 ans, il peut parfaitement bien servir à financer un voyage, la préparation d’un mariage, l’achat d’une voiture, d’un mobilier…

Le crédit affecté

Comme son nom l’indique, le crédit affecté est un prêt destiné à financer un besoin bien défini. En plus, l’emprunteur doit justifier l’utilisation du prêt pour accéder à ce crédit.

Quoi qu’il en soit, il présente un taux d’intérêt intéressant et ne demande aucun apport personnel. Facile à contracter, il peut en outre faire l’objet d’une annulation en cas de non livraison ou de produit défectueux.

Le crédit renouvelable

Grâce au crédit renouvelable, le bénéficiaire peut profiter d’une réserve d’argent facilement mobilisable. Mais, il est également libre dans l’utilisation de ces fonds.

Effectivement, il peut employer son prêt conso à sa guise (travaux, acquisition d’un équipement électroménager, trésorerie…), en une ou plusieurs fois. De plus, comme son nom le laisse entendre, ce type de crédit conso sans justificatif se renouvelle à chaque remboursement.

La LOA (Location avec Option d’Achat)

Idéale pour l’acquisition d’un véhicule ou d’un bateau de plaisance, la LOA est une alternative au crédit affecté.

Elle permet effectivement au souscripteur de disposer d’un produit (équipement informatique, auto, moto…) contre paiement d’un loyer mensuel fixe. Au terme de la location, le locataire a d’ailleurs deux options :

  • Restituer le bien au propriétaire
  • Lever l’option d’achat et acquérir le bien au prix fixé préalablement dans le contrat

Choisir une offre de prêt

Après avoir déterminé le type de crédit conso approprié à son projet, il faut par la suite étudier les offres disponibles sur le marché en la matière. Pour cela, il n’y a qu’à utiliser un comparateur en ligne qui permettra d’avoir facilement et rapidement des devis. Simple d’utilisation, cet outil vous demandera bien sûr de fournir certaines informations.

Il s’agit en principe d’indiquer le montant désiré, l’objet du prêt et la durée de remboursement. Il va sans dire que tout dépend du site comparateur que vous avez choisi d’utiliser. Dans tous les cas, ce dispositif vous permettra de trouver en un rien de temps l’offre qui répond le mieux à vos exigences spécifiques.

Bon à savoir

Pour le choix de son offre de prêt, il est fortement recommandé de tenir surtout compte du taux annuel effectif global (TAEG). Bien entendu, la fiabilité de l’organisme prêteur constitue aussi un critère à ne pas négliger.

Accomplir les formalités administratives nécessaires

Effectuer une demande de crédit à la consommation

Dès que vous avez jeté votre dévolu sur une offre en particulier, vous devez formuler une demande de crédit à la consommation. Cette requête est à transmettre à l’organisme prêteur concerné.

Celui-ci vous enverra une fiche précontractuelle d’information standardisée sur les caractéristiques du prêt. Une fois remplie, cette fiche est à renvoyer à l’établissement financier. Ce dernier étudiera la demande et en cas d’approbation, il éditera une offre de prêt qui vous sera remise par la suite.

Signer le contrat de prêt

Après avoir reçu l’offre de prêt établie par l’organisme de crédit, vous n’avez plus qu’à la signer. Toutefois, avant d’y apposer votre signature, vous devez vous assurer qu’elle contient les caractéristiques et les modalités du prêt.

Accompagnée des justificatifs et autres documents demandés, l’offre ainsi signée par les deux parties devient un contrat de prêt.

Recevoir les fonds

L’emprunteur a droit à 14 jours calendaires pour réfléchir et éventuellement se rétracter. Passé ce délai, le montant du prêt conso sera versé sur le compte du souscripteur par virement bancaire.

À noter que si vous décidez de vous rétracter, vous n’avez qu’à envoyer le bordereau détachable (joint à l’offre de crédit) dûment rempli, signé et daté au prêteur. Et ce, en lettre recommandée avec avis de réception au plus tard le dernier jour du délai de rétractation.